This page requires JavaScript

Procès et défense de F.V. Raspail poursuivi, le 19 mai 1846, en exercice illégal de la médecine. Devant la 8e chambre (police correctionnelle), à la requête du Ministère public, et sur la dénonciation formelle des sieurs Fouquier, médecin du roi, et Orfila, doyen de la Faculté, de médecine de Paris, agissant comme vice-président et président d'une association anonyme de médecins