This page requires JavaScript

Essai sur l'affection de la langue connue sous le nom de prolapsus linguæ :